Fête de rue met U ! Photos de la fête enfin disponibles !


Le 2 juin 2012 a eu lieu la Fête "Boeken Baz’art" : à l’initiative de Bibliothèque Néerlandophone d’Ixelles (la BiB), cette fête invite habitants, associations et services à se rencontrer dans un esprit de convivialité. Cette année, SOS Jeunes-Quartier Libre AMO et d’autres acteurs ont animé un espace dédié aux Enfants et aux Parents.

Au programme de la journée : tournoi de Kin-Ball, jeux géants, atelier mosaïque, atelier Workshop, grimage et un goûter partagé !

Sans oublier la Radio Quartie ‘R Libre : Le temps d’une fête, une radio mobile vous ouvre les portes de son studio !

De 11h30 à 16h30, nous avons donné la parole aux habitants de la rue ! L’occasion de partager son avis sur l’ambiance de la fête ou d’échanger sur la thématique de « La vie de quartier » !

En attendant la prochaine édition de Boeken Baz’art, vous pouvez déjà découvrir les photos de la fête 2012 :

 

- Contact & information auprès de l’équipe de l’Antenne Quartier Libre
ql@sosjeunes.be - par téléphone : 02-503.19.90 ou au 0473/96.04.20



« Mineurs oubliés parce qu’étrangers ? »

Photos de l’émission radio diffusée le 23 novembre dans le cadre du Festival des Libertés organisé par Bruxelles Laïque

L’émission fut l’occasion de faire le point sur les conditions d’accueil, d’hébergement, d’encadrements, d’accompagnements des MENA en Belgique car de nombreux droits de l’Enfant sont bafoués.

Suite au désistement de Ministres invités à l’émission, l’enregistrement leur a été envoyé sous une forme d’interpellation politique sonore.

L’émission a été enregistrée au Festival des Libertés organisé par Bruxelles Laïque, dans le bus du Délégué Général aux Droits de l’Enfant.

Ci-dessous, les photos de l’enregistrement de l’émission

- Écouter l’émission

- Plus d’infos sur le projet MENA de SOS Jeunes-Quartier Libre

-  Contact & information auprès de l’équipe de l’Accueil 24h/24 contact@sosjeunes.be



Camp à Aywaille


Du 30 au 31 juillet 2011, l’équipe des travailleurs sociaux de SOS Jeunes Quartier Libre a emmené 5 jeunes camper à Aywaille.

C’était l’occasion de répondre à une demande des jeunes qui viennent régulièrement chez SOS.

Plus d’informations en cliquant ici

 

-  Contact et information auprès de l’équipe de l’Accueil 24h/24h contact@sosjeunes.be





Soutenez

SOS Jeunes

s'abonner a la

newsletter

Billet d'humeur

NEET : le néant n’a pas d’avenir

Contraction de l’expression anglaise Not in Education, Employment or Training (ni étudiant, ni employé, ni stagiaire), l’acronyme NEET désigne les jeunes de 15-34 ans, célibataires, qui vivent chez leurs parents, ne travaillent pas et ne recherchent pas d’emploi.
Vous imaginez aisément que, sans projet de vie, le jeune NEET n’a pas des dizaines de perspectives à long terme : on perçoit aisément les difficultés qui vont commencer à se présenter graduellement si le jeune ne parvient pas à sortir de ce « statut » qui
n’en est pas un. Les instituts de statistiques et les gouvernements ont commencé à s’intéresser à ce phénomène des NEET, car les autres données (telles que le taux du chômage ou le pourcentage de réussite des études ou même des échecs) ne rendent absolument pas pleinement compte de la situation des jeunes. Sans entrer dans les détails, on sait que la proportion de NEET chez nos jeunes a une furieuse
tendance à augmenter.
Les équipes de SOS Jeunes – Quartier Libre connaissent bien cet engrenage qui fait, petit à petit, qu’un sorti de l’école s’enlise. Plus de formation, pas d’emploi, pas de stage, il se replie sur lui et se démotive. On en vient ensuite à la dégradation de sa propre image et à la désaffiliation. On se doit d’agir en amont afin d’éviter de tomber dans l’engrenage des NEET. Parce que le néant n’a pas, soyons honnête, beaucoup d’avenir. Le projet « Un jour, demain ! », de notre antenne ixelloise Quartier Libre, vise notamment à informer les jeunes de ce qui est possible après l’école. Il s’adresse à un public particulier qui est constitué de jeunes de sixième année de l’enseignement spécial. Que se passe-t-il après l’école ? Comment entrer dans la vie active ? Un DVD reprend des témoignages d’aînés, connus des jeunes, qui racontent leur parcours… Une série de témoignages qui doivent permettre aux jeunes de prendre leur propre envol, une fois l’école quittée.

Amicalement à vous !
Raymond Vériter, Président.

14 octobre 2015