Zoom

Reportage sur les MENA au JT de 19h30 de la RTBF ce lundi 20 juin

Les Mineurs étrangers non accompagnés (MENA)

Ce lundi 20 juin, le JT de 19h30 de la RTBF a consacré 4 minutes à un sujet sur les MENA (Mineurs étrangers non accompagnés) à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés.

Depuis plusieurs années, les travailleurs de SOS Jeunes Quartier Libre, appelés à témoigner lors du reportage, sont fréquemment sollicités par des jeunes MENA, le plus souvent non demandeurs d’asile, orientés vers nous par leurs tuteurs, le service des tutelles ou par une rencontre dans la rue.

Ils reçoivent chez SOS Jeunes Quartier Libre une aide adaptée à leur situation, qui peut aller de la prise en charge de leurs besoins primaires, à un suivi administratif juridique et social, en passant par une prise de contact avec leur famille d’origine.

Les MENA rencontrent beaucoup de difficultés quant à leur intégration sur le territoire belge, notamment parce que très peu de solutions leur sont offertes par les instances fédérales belges.

Pour répondre aux besoins de ces jeunes, SOS Jeunes Quartier Libre est en perpétuelle réflexion afin de les accompagner au mieux dans leur parcours, notamment en les informant de la procédure à suivre en ce qui concerne la demande d’asile ou le droit de séjour.

Voir aussi notre rubrique "Les actions"

Reportage diffusé au JT de la RTBF le 20 juin 2011 à 19h30

- Contact & information auprès de Garance Manguin - communication@sosjeunes.be




Reportage sur la Fugue paru au JT du 7 juillet 2011


Le 7 juillet 2011, le JT de la RTBF a consacré 4 minutes à un sujet sur la Fugue.

Deux jeunes accueillis par ABAKA et SOS Jeunes Quartier Libre témoignent.

Depuis plusieurs années, SOS Jeunes Quartier Libre travaille à la création de nouveaux outils sur la Fugue à destination des jeunes, mais aussi des parents et substituts légaux ainsi qu’aux professionnels.

L’idée est de mieux les aider à comprendre et appréhender le phénomène de la fugue et/ou de la rupture familiale.

Nous avons développé deux supports, un site Internet destiné aux jeunes et aux professionnels et une brochure destinée aux parents, pour répondre de manière plus générale à des difficultés que nous avions rencontrées lors de nos suivis individuels.

Pour plus d’informations sur le sujet, voir la rubrique Nos Actions.




Urgent : récolte de biens de premières nécessité pour des enfants sans-abri


SOS Jeunes-Quartier Libre récolte des biens de première nécessité pour des enfants sans-abri à Bruxelles

- Vêtements et sous-vêtements pour enfant de 0 à 4 ans

- Chaussures pour enfants jusqu’à 12 ans

- Langes

- Lingettes

- Crèmes hydratantes

- Lait en poudre pour nourrissons

- Eau en grand conditionnement

- Désinfectant

- Perdolans ou Junifen

- Shampoing anti-poux

Vous pouvez les déposer, sans prévenir, tous les jours de 9h à 22 heures à SOS Jeunes-Quartier Libre, au 27 rue Mercelis à 1050 Ixelles.

Un tout grand merci !

L’équipe de SOS Jeunes-Quartier libre.
27, rue Mercelis 1050 Ixelles
Personne de contact (si nécessaire) : Xavier Briké 0485/513202




Le blog du projet MENAMO est en ligne

www.menamo.net

MENAMO promeut une aide individuelle qualifiée et des actions communautaires afin de changer les systèmes et dispositifs qui ne remplissent pas pleinement leur fonction ou mission.

Le projet MENAMO réunit 13 services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO), un service de l’aide à la jeunesse avec un projet particulier, une association de tuteurs (ATF-MENA) et la Plate-forme « Mineurs en exil ».

Il vise avant tout à ce que tous les acteurs et autorités qui ont des responsabilités à l’égard des MENA (mineurs étrangers non-accompagnés) – notamment pour leur accueil, leur encadrement psycho-social, leur accès à la scolarité et leur bien-être en général – assument pleinement leur rôle (ce qui n’est actuellement pas le cas).

Il vise également à qualifier les AMO partenaires du projet pour qu’elles maîtrisent au mieux la règlementation qui est applicable à ces jeunes (et la matière est particulièrement complexe) pour permettre le meilleur accompagnement possible de ces MENA en vue d’assurer que leurs droits soient respectés et que les institutions compétentes remplissent correctement leur mission à leur égard.

Pour garantir un effet durable aux actions entreprises, à côté de leur action individuelle, les AMO entendent également développer des actions communautaires (qui constituent l’autre branche de leurs missions) pour faire changer les pratiques, sensibiliser les instances compétentes, la presse et le public à la situation des MENA, interpeller les autorités et institutions et mener toutes les actions jugées adéquates pour poursuivre l’objectif global.

Ce projet est financé par le Conseil d’arrondissement de l’aide à la jeunesse de Bruxelles dans le cadre des projets de prévention générale.

Il est coordonné par le Service droit des jeunes de Bruxelles.

Les partenaires du projet

Abaka

AMO de NOH

Amos

Association des Tuteurs Francophones (ATF)

Atmosphères

Atouts Jeunes
CEMO

C.A.R.S.

Dynamo

Itinéraires

Plate-forme Mineurs en Exil

Promo Jeunes
Samarcande

Service Droit des Jeunes de Bruxelles

SOS Jeunes Quartier Libre

Pour plus d’infos sur le sujet MENA voir notre rubrique Les actions

- Contact et information auprès de l’équipe de l’accueil 24h/24h contact@sosjeunes.be




Solidarcité fête ses 10 ans !

Un projet issu de SOS Jeunes-Quartier Libre en 2006

Il y a 10 ans, l’asbl SOS Jeunes lançait le projet Solidarcité : une année citoyenne pour les jeunes de 16 à 25 ans. Au fil du temps, celui- ci n’a cessé de grandir au sein de SOS Jeunes pour devenir, en 2006, une asbl indépendante.

Depuis 2001, des centaines de jeunes et d’associations ont participé à l’année citoyenne confirmant par leur engagement son intérêt et sa valeur.

A l’occasion de cet anniversaire, Solidarcité organise un événement qui s’adresse à un large public : jeunes, travailleurs de jeunesse, éducateurs, opérateurs de la culture, presse, etc...

En bref

Conférence, expo, concerts, ... Le 9 décembre dès 13h30 à la Maison des cultures de Saint Gilles.

Où ?
Maison des Cultures de Saint- Gilles
Rue de Belgrade, 120
1060 Bruxelles

Entrée gratuite (sur invitation) - Inscription indispensable (préciser conférence et/ou concerts)

- Infos et inscriptions : e-mail : 10ans@solidarcite.be tel : 0485/87.05.55 web : www.solidarcite.be




Rapport 2010 SOS Jeunes-Quartier Libre

Des constats, des actions

SOS Jeunes publie son rapport 2010

Extraits de l’avant-propos signé par Xavier Brike, Coordinateur pédagogique :

(...) "Dans un souci d’évaluation efficace et permanente, les réalités vécues par les adolescents viennent alimenter nos débats et innover nos pratiques. Aujourd’hui, plus que jamais, notre implication se veut et se doit de favoriser l’expression des plus jeunes et des plus précarisés.

Parents, travailleurs sociaux, éducateurs et autres garants de la mise en acte de la Convention internationale des droits de l’enfant, sont régulièrement affligés par la violation croissante de son contenu. Dès lors, nous ne pouvons faire fi de certains constats alarmants, évocateurs d’une société qui perd foi en ses propres valeurs, et de responsabilités qui ne se prennent pas.

Ce rapport se veut pragmatique car il est de notre devoir d’ouvrir le champs des possibles aux enfants et adolescents qui, trop vite, s’essoufflent de ne pouvoir se faire entendre. Il porte des messages que nous transmettent les plus exclus d’entre eux qui, jour après jour, nous font part de leur détresse. " (...)

Pour lire le rapport, cliquez ici

- Contact et information auprès de l’équipe de l’accueil 24h/24 contact@sosjeunes.be




Appel de fonds pour soutenir les enfants et familles SDF

29 personnes dont 18 enfants logés à l’ULB sont sans nourriture

Si vous souhaitez nous aider à leur acheter de quoi se nourrir nous vous
invitons à verser vos dons sur le compte bancaire de SOS Jeunes-Quartier Libre : IBAN BE13 21 005099 1639 - BIC GEBABEBB - communication : "familles SDF."

Pour toute information complémentaire sur la situation de ces
personnes, merci de contacter par mail notre coordinateur pédagogique
Xavier Briké (xavier.brike@gmail.com).

Pour des questions concernant les formalités de versement merci de prendre contact avec Garance Manguin (communication@sosjeunes.be).




Soirée organisée au profit de l’asbl Seuil

Service d’accrochage scolaire créé par SOS Jeunes

SEUIL est un service d’accrochage scolaire agréé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et soutenu conjointement par l’Enseignement et l’Aide à la Jeunesse.

Le service accueille les jeunes de 12 à 18 ans qui ont décroché de l’école ou de leur lieu de formation. Conformément au décret organisant les douze services d’accrochage scolaire, Seuil propose aux jeunes qui le désirent une aide sociale, éducative et pédagogique.

Seuil a fait le choix d’un projet s’inscrivant dans une démarche d’innovation pédagogique. L’asbl adresse à un public de jeunes fragilisés que certains considèrent parfois à tort comme a-scolarisables.

Elle poursuit différents objectifs autour desquels elle organise l’accompagnement des jeunes :

  • (Re)donner le goût d’apprendre et de vivre (autre chose, autrement) pour des jeunes « en différend » avec l’école ;
  • se découvrir de nouvelles compétences afin de rompre avec une dynamique d’échec ;
  • avoir du plaisir « à faire » quand, pour un certain nombre, le temps est en excès et ne signifie pas grand chose socialement ;
  • proposer des activités en lien avec des expériences vécues alors que pour plusieurs l’école est en déficit de sens ;
  • offrir une parenthèse enrichissante dans la vie scolaire quand les difficultés personnelles sont telles que le parcours de vie du jeune est en total décalage avec les réalités scolaires ;
  • exprimer leur malaise ;
  • être écouté et entendu par des adultes bienveillants ;

Informations pratiques pour la soirée du 2 février 2012 organisée au profit de l’asbl

La soirée se déroule le 2 février 2012, à l’Espace Senghor (Centre Culturel d’Etterbeek) à 20h00. La troupe des Enfants de la Tchatche présentera la pièce d’Agnès Jaoui et de Jean-Pierre Bacri "Un air de Famille".

Le prix d’entrée est fixé à 10 euros pour tout paiement avant le 15 janvier et à 12 euros après le 15 janvier (compte de Seuil 001-5082561-31).

Informations et réservations

- Tel : 02.644.46.42
- Email : seuil.asbl@gmail.com
- www.seuil.be




Recevez les meilleurs voeux de l’équipe de SOS Jeunes-Quartier Libre



Des jeunes qui dorment dans la rue par moins 10 degrés à Bruxelles, une situation inacceptable

Collecte de dons pour venir en aide aux plus démunis

Les réponses politiques aux besoins primaires de ces jeunes sont inexistantes. Nous considérons qu’ils se trouvent en situation de danger.

Ces jeunes sont pour la plupart arrivés en Belgique très récemment, ils n’ont pas de famille, généralement pas d’amis ou de connaissance, ne parlent bien souvent pas une langue nationale ni même l’anglais, ne connaissent pas les lieux ou les personnes susceptibles de les aider et FEDASIL, qui devrait leur proposer un hébergement adéquat, ne remplit plus sa mission depuis de nombreux mois.

De nombreux jeunes se sont présentés à nos services ce week-end après avoir passé plusieurs nuits dans la rue.

Le dimanche 5 février, Madame De Block, la Secrétaire d’Etat chargée de l’asile, de l’immigration et de l’intégration sociale, annonçait dans les médias la prise en charge de toute personne en demande d’un hébergement.

Or la situation est tout autre : Depuis jeudi, le service d’Aide en Milieu Ouvert SOS Jeunes-Quartier Libre reçoit plus de quinze jeunes par jour en demande d’un hébergement. Ils cherchent un lieu où dormir, de quoi manger et une personne à qui parler.

D’autres services, tels que ABAKA qui propose également un hébergement d’urgence, ont vu ces demandes doubler depuis plusieurs semaines.

Les droits élémentaires de ces enfants sont bafoués depuis de nombreux mois et les réponses ponctuelles et précaires et temporaires proposées par les pouvoirs publics ne répondent manifestement pas aux besoins.

Nous demandons que des solutions adéquates et structurelles soient mises en place immédiatement pour accueillir ces enfants et adolescents d’une manière conforme à la dignité humaine.

Nous demandons l’application stricto sensu de la convention internationale relative aux droits des enfants et des engagements légaux de la Belgique en matière d’accueil des demandeurs d’asile et des mineurs étrangers non accompagnés et des dispositions légales applicables en Belgique en matière d’aide et d’accueil des MENA.

Le 7 février à 10h30, SOS Jeunes a tenu une conférence de presse afin d’informer les médias quant à la situation intolérable dans laquelle les MENA se trouvent.

- Vous souhaitez verser des dons à SOS Jeunes-Quartier Libre afin de répondre aux besoins primaires de ces jeunes ?

Versez vos dons sur le numéro de compte de SOS Jeunes-Quartier Libre - rue Mercelis, 27 1050 Bruxelles.

IBAN : BE12 0016 7000 0092
BIC BBRUBEBB

Couverture médiatique du sujet

- Voir article publié sur le site 7 sur 7 "Des mineurs étrangers dorment dans nos rues"

- Voir article publié sur le site de AlterEchos

-  Voir article publié sur le site de la Libre Belgique

- Extrait du JT de la RTBF de 13h du 7 février 2012

- Extrait du JT de Télé Bruxelles du 7 février 2012

- Extrait du journal parlé diffusé sur VTM le 8 février 2012

- Cliquez ici pour plus d’information sur le projet MENA de SOS Jeunes-Quartier Libre.

- Contact et information auprès de l’équipe de l’Accueil 24h/24 contact@sosjeunes.be




Colloque Aide en milieu ouvert, de l’innovation à l’interpellation

Le 27 mars 2012 à Bruxelles

Le colloque "de l’innovation à l’interpellation" est organisé autour des enjeux et défis de l’aide à la jeunesse en milieu ouvert. Celui-ci fait suite à un ambitieux dispositif de soutien du rôle d’innovation des AMO, « AMO marques, prêts, innovez ! » mis en place par Cera en 2010-2011.

Cette journée rassemblera les services d’aide en milieu ouvert (AMO), dont SOS Jeunes-Quartier Libre avec le projet Service Etude, soutenu par la coopérative Cera, dans le cadre du programme « AMO marques, prêts, innovez ! »

Des acteurs sociaux de terrain et des décideurs publics seront également présents, autour d’ateliers d’échanges et de mise en débat de pratiques.

Objectif : mettre en lumière le rôle d’innovation et d’interpellation de ces acteurs qui posent un regard décalé sur la réalité, la questionnent, et acceptent d’évoluer en territoires inconnus.

Les thématiques suivantes seront travaillées en ateliers, au cours desquels des expériences de terrain innovantes seront échangées (matin). Elles seront ensuite mises en débat et en perspective avec des intervenants extérieurs (après-midi).

- Atelier 1 Travail de rue/proximité : les enjeux du vivre ensemble à l’échelle d’un quartier.

-  Atelier 2. Les AMO, un rôle fort d’interpellation du politique et de l’opinion publique.

- Atelier 3 Transitions vers la vie adulte : quelle(s) place(s) pour les jeunes ?

- Atelier 4. AMO-monde scolaire : stratégies gagnantes ?

Pascal Rigot, Conseiller, Cabinet de Mme Evelyne Huytebroeck, Ministre de l’Aide à la jeunesse et Bernard De Vos Délégué général aux droits de l’enfant, participeront à la séance d’ouverture de la journée.

www.colloqueamo2012.be
Jonathan Willems,
Agence Alter,
Tél : 02 541 85 35
contact@colloqueamo2012.be




Boostez votre talent ! Répondez à l’appel à projet de la Fondation Roi Baudouin

Augmenter les chances de réussite des jeunes Bruxellois issus de l’immigration dans l’enseignement (supérieur) ou sur le marché du travail

Bruxelles est la ville et la région la plus jeune de Belgique mais aussi celle où le taux d’emploi est le plus faible. Or, les jeunes Bruxellois, et notamment les nombreux jeunes issus de l’immigration, connaissent un taux de retard scolaire important et des difficultés à s’intégrer sur le marché du travail.

BOOST Bruxelles a pour ambition de soutenir dans la Région de Bruxelles-Capitale 75 jeunes filles ou garçons âgés de 15 ans issus de l’immigration et de milieux défavorisés.

Un premier groupe de 47 jeunes, 34 francophones et 13 néerlandophones, a été sélectionné en 2011 et le programme est opérationnel depuis septembre 2011.

Un second groupe de jeunes sera sélectionné au printemps 2012.

L’objectif est de leur permettre de renforcer leurs capacités afin de contribuer à un saut qualitatif dans leur développement scolaire et personnel, de stimuler leur orientation vers des études et de favoriser la réussite de leur entrée sur le marché du travail.

Le soutien apporté à chaque jeune s’étale au minimum sur trois ans et comporte :

- Un ordinateur avec accès internet ;
- Une bourse qui sera payée tous les mois : 50 euros/mois la première année, 75 euros/mois la seconde année, et 100 euros/mois la troisième année ;
- La participation à des séminaires et à des activités de développement personnel autour de 5 thèmes : l’orientation scolaire, l’expression orale et écrite, l’informatique, le monde du travail et la démocratie ;
- Un soutien scolaire personnalisé si nécessaire ;
- Une relation entre le jeune et un mentor. Le réseau d’entreprise ’Business and Society’ s’est notamment associé au projet ;
- Une plateforme internet sécurisée permettant aux jeunes d’interagir avec l’équipe BOOST mais également entre eux.

Public cible

Jeunes Bruxellois, filles ou garçons, nés en 1997 ou 1998, issus de l’immigration.

Timing

Lancement de l’appel : 01/03/2012
Date limite d’introduction des dossiers : 30/03/2012
Annonce de la sélection : 30/05/2012

Critères de sélection

BOOST Bruxelles - critères de sélection 2012

  • être né(e) en 1997 ou 1998 ;
  • être d’origine étrangère ou étranger (hors UE),
  • habiter et être scolarisé à Bruxelles ;
  • fréquenter l’enseignement secondaire général, technique ou professionnel ;
  • maîtriser la langue française, n’avoir aucune difficulté à la parler et à l’écrire correctement
  • pas de redoublement.

Soutien financier

jusqu’à 50 € la première année, 75 € la deuxième année et la troisième année 100 €

Comment introduire un dossier de candidature ?

Vous pouvez télécharger ici un dossier de candidature.

Renvoyez par email votre dossier de candidature complété : gmt@kbs-frb.be

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les ordinateurs, téléphonez ou envoyez un e-mail au contact center : 070-233065, proj@kbs-frb.be).

Contact

Pour des informations générales :
Centre de contact - 070-233 065
Pour des informations spécifiques :
Kathleen Van Ginderdeuren - 02-549 02 20
Boussa El ouafi - 02-332 00 05 - 0475-52 02 05
Touria Aziz - 0484-94 94 22




Colloque 9 mai 2012 de la Fondation Roi Baudouin

Enquête auprès de migrants dans des grandes villes européennes : les résultats belges

De nombreux sondages actuels sur l’intégration des migrants en Europe reflètent avant tout les opinions du grand public sur ce que doit être l’intégration et sur la manière dont les migrants réussissent ou non aujourd’hui à s’insérer dans la société d’accueil ; la voix des migrants eux-mêmes est cependant rarement entendue.

L’Immigrant Citizens Survey (ICS) est un sondage d’opinion réalisé dans plusieurs villes de sept États membres de l’Union européenne – dont la Belgique – auprès de personnes issues de l’immigration afin de comprendre comment elles évaluent les politiques de migration et d’intégration. En Belgique, l’enquête a été menée à Bruxelles, Liège et Anvers.

ICS donne la parole aux personnes concernées. Ainsi, le sondage demande aux migrants dans quelle mesure les interventions publiques influencent leur processus d’intégration ; comment se déroule leur insertion sur le marché du travail, de quel statut de séjour disposent-ils, quel est l’impact de ce statut sur leur intégration, quelle plus-value les cours de langue et d’intégration leur apportent-ils, comment expérimentent-ils les procédures d’octroi de visa de regroupement familial, etc.

Ce sondage révèle quelques résultats surprenants. Alors que le discours prévalant dans la société se focalise essentiellement sur les problèmes relatifs à l’immigration et évoque beaucoup moins les réussites, les conclusions de l’ICS brossent un tableau plus équilibré.

Á l’occasion de la présentation des résultats belges de l’Immigrant Citizens Survey au sein d’un contexte européen, la Fondation Roi Baudouin organise une conférence le 9 mai 2012 à Bruxelles. Des professionnels de terrain (dont Ahmed Ouâmara, responsable de projets chez SOS Jeunes - Quartier Libre) et des décideurs politiques échangeront leurs commentaires et leurs visions à propos des conclusions.

Le programme de la rencontre et le formulaire d’inscription sont disponibles sur le site de la Fondation Roi Baudouin.




Concours d’oeuvres vidéos pour les jeunes

Organisé par le Délégué aux droits de l’enfant et RTA

Un projet pour, par et avec les enfants et les jeunes, tout en images !

Pourront participer au concours toutes les oeuvres vidéo déjà existantes (aucune production nouvelle tournée pour la circonstance ne sera acceptée).

Ces « mini films » devront traiter de manière générale ou spécifique des questions concernant l’enfance et/ou la jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles et avoir un lien, proche ou lointain, avec la Convention internationale relative aux droits de l’enfant.

Les productions sont à envoyer, sur support DVD (2 exemplaires), à l’adresse postale du Délégué général, 11-13 rue des Poissonniers boite 5 - 1000 Bruxelles avant le mercredi 20 juin 2012.

Un prix d’un montant de 1000 euros sera décerné au vainqueur de la compétition et deux autres prix de 500 euros pour les deux suivants.

Les dix meilleurs films bénéficieront d’une diffusion, à durée indéterminée, dans l’onglet « Productions extérieures » du v-log « enlignedirecte.be » et permettront ainsi de mettre en évidence des projets originaux, de bonnes pratiques, des idées positives et constructives au coeur des mondes de l’enfance et de la jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles.

La cérémonie de remise des prix se tiendra au cinéma « Le Vendôme », chaussée de Wavre 18 à 1050 Bruxelles, le mercredi 27 juin de 14 à 16h en présence des lauréats.




Projet « Culture de paix » de la CNAPD- appel à des jeunes de 14 à 30 ans


Projet « Culture de paix »

Par le projet « Culture de paix », la CNAPD donne la parole à de jeunes citoyens qui se posent des questions sur l’aspect interculturel et pluriel du monde qui les entoure et qui souhaitent communiquer des valeurs de tolérance, de solidarité et de respect mutuel à travers un travail artistique et culturel.

Pour cela, un groupe (de 10 à 15 pers) sera formé afin de pouvoir réaliser une œuvre artistique qui sera exposée durant la Quinzaine de l’Egalité des Chances et de la Diversité.

Ce groupe, dont tu feras peut être partie, sera formé aux techniques artistiques par une équipe de professionnel.

Ce projet, comme tu l’auras sans doute compris, demande un certain investissement de ta part. Plusieurs sessions de 3 à 6h, seront organisées (du mois de juillet au mois de novembre) :

- Une formation sur les thématiques de l’interculturalité, la communication nonviolente et de la prévention de conflit ;
- Un atelier d’initiation aux techniques artistiques (théâtre, photographie ou peinture) ;
- La réalisation de l’œuvre artistique (conceptualisation et réalisation) ;
- L’organisation de l’« exposition » de l’œuvre finale.

Durant cette expérience, tu auras l’occasion d’acquérir, de manière ludique, de nouvelles compétences et connaissances qui te serviront certainement dans ta vie future.

- INSCRIPTIONS : contacte Sandrine Pierlot (avant le 30/06/2012) au 02/640.52.62 ou par mail sandrine.pierlot@cnapd.be




Fête des Familles à Ixelles 2019

Fête des familles, faites des portraits... sonores

Nous voilà déjà à la 16ème édition de la Fête des Familles d’Ixelles.Retour ligne automatique
Cette année nous y serons présent avec notre stand d’info et de présentation du service mais également avec une toute nouvelle animation d’accroche ... Retour ligne automatique
Tout un programme !

A côté de cela, de nombreux ateliers et animations sont organisés pour vos enfants.
L’accès à l’ensemble des activités est totalement libre et GRATUIT.

Nous donnons d’ores et déjà rendez-vous
le 25 août 2019 de 14:00 à 18:30
Rue du Viaduc, 133 - Parc du Viaduc

infos : 02 515 69 03
www.ixelles.be





27 juin 2012 : soirée de clôture de Solidarcité


Cet événement sera une occasion unique de célébrer la clôture de l’année citoyenne 2011-2012 avec les jeunes volontaires qui y ont participé et d’y rencontrer l’équipe de Solidarcité dans ses nouvelles installations.

La Ministre de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse, Madame Evelyne Huytebroeck, sera également présente.

Au programme

  • 17h00 : Accueil
  • 17h15 : Inauguration des locaux
  • 18h00 : Mot d’introduction de la soirée de clôture
  • 18h15 : Parole à la Ministre Huytebroeck
  • 18h30 : Présentation de l’année citoyenne 2011-2012
  • 19h00 : Remise des diplômes
  • 19h30 : Drink de l’amitié et présentation des réalisations audio-visuelles

Inscriptions : par téléphone (02/503.20.45) ou par e-mail contact@solidarcite.be.

www.solidarcite.be



Retour


Soutenez

SOS Jeunes

s'abonner a la

newsletter

Billet d'humeur

NEET : le néant n’a pas d’avenir

Contraction de l’expression anglaise Not in Education, Employment or Training (ni étudiant, ni employé, ni stagiaire), l’acronyme NEET désigne les jeunes de 15-34 ans, célibataires, qui vivent chez leurs parents, ne travaillent pas et ne recherchent pas d’emploi.
Vous imaginez aisément que, sans projet de vie, le jeune NEET n’a pas des dizaines de perspectives à long terme : on perçoit aisément les difficultés qui vont commencer à se présenter graduellement si le jeune ne parvient pas à sortir de ce « statut » qui
n’en est pas un. Les instituts de statistiques et les gouvernements ont commencé à s’intéresser à ce phénomène des NEET, car les autres données (telles que le taux du chômage ou le pourcentage de réussite des études ou même des échecs) ne rendent absolument pas pleinement compte de la situation des jeunes. Sans entrer dans les détails, on sait que la proportion de NEET chez nos jeunes a une furieuse
tendance à augmenter.
Les équipes de SOS Jeunes – Quartier Libre connaissent bien cet engrenage qui fait, petit à petit, qu’un sorti de l’école s’enlise. Plus de formation, pas d’emploi, pas de stage, il se replie sur lui et se démotive. On en vient ensuite à la dégradation de sa propre image et à la désaffiliation. On se doit d’agir en amont afin d’éviter de tomber dans l’engrenage des NEET. Parce que le néant n’a pas, soyons honnête, beaucoup d’avenir. Le projet « Un jour, demain ! », de notre Antenne ixelloise Quartier Libre, vise notamment à informer les jeunes de ce qui est possible après l’école. Il s’adresse à un public particulier qui est constitué de jeunes de sixième année de l’enseignement spécial. Que se passe-t-il après l’école ? Comment entrer dans la vie active ? Un DVD reprend des témoignages d’aînés, connus des jeunes, qui racontent leur parcours… Une série de témoignages qui doivent permettre aux jeunes de prendre leur propre envol, une fois l’école quittée.

Amicalement à vous !

1er janvier 2019